Harper promet de faire de la défense des minorités religieuses une priorité

Toronto -- En plein week-end pascal, le chef conservateur Stephen Harper a promis ce matin de faire de la défense des «minorités religieuses persécutées» une priorité de sa politique étrangère, si son gouvernement est reporté au pouvoir le 2 mai.

S’adressant à quelques centaines de militants réunis dans un centre copte de la région de Toronto, M. Harper a réitéré son engagement de mettre sur pied, au sein du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, un «Bureau sur la liberté de religion».
L’entité aurait pour but de «surveiller la liberté de religion dans le monde entier» et d’appuyer des politiques favorisant cette liberté.

Le premier ministre sortant a évoqué la mémoire de Shahbaz Bhatti, ancien ministre des Minorités du Pakistan, qui a été assassiné le mois dernier à Islamabad. Quelques semaines plus tôt, M. Bhatti s’était rendu à Ottawa, où il avait demandé au gouvernement canadien de «révéler la persécution à l’égard des minorités religieuses au Pakistan et ailleurs dans le monde», a relaté Stephen Harper.

L’annonce de cette initiative survient quelques jours après que le ministre sortant de l’Environnement, Peter Kent, ait dénoncé le Parti conservateur pour avoir autorisé la candidature de Gavan Paranchothy dans une circonscription ontarienne. En novembre dernier, M. Paranchothy a louangé les Tigres tamouls. Ce groupe sri-lankais est pourtant reconnu comme terroriste par Ottawa.

Plus tard aujourd’hui, M. Harper participera à un rassemblement dans une circonscription de l’île de Vancouver, en Colombie-Britannique, où le NPD menace de déloger les conservateurs.
9 commentaires
  • perro blanco - Inscrit 23 avril 2011 10 h 55

    Minorités religieuses et...

    Conservatisme. C'est bien connu, qui dit religion dit conservatisme, car les religions, c'est séculaire, millénaire, dogmatique, immuable, tranchant, dichotomique, intransigeant, Vérité incarnée, justicier, etc.
    Ça va bien avec Harper, ça! Au fait, Israël n'est-il pas une minorité religieuse? Tiens! regardons ça! Vaus aurez tout compris: diviser pour régner, accorder à chacun ce qu'il veut, adopter le discours qui lui plaît!

  • Louis-Gerard Fregeau - Inscrit 23 avril 2011 13 h 04

    Minorités et accommodement raisonnable

    Je veux bien qu'il fasse de la protection des minorités religieuses une priorité. Cependant, il ne faudrait pas qu'il ré ouvre certains débats comme la monogamie et l'avortement sous prétexte de vouloir protéger des minorités religieuses.

    Avec lui tout est possible

  • Jean Peupu - Inscrit 23 avril 2011 13 h 30

    saint harper delivrez nous du mal

    (de stephane)

  • lephilosophe - Inscrit 23 avril 2011 21 h 00

    La liberté, la religion, les coptes et l'appui à Moubarak pour soutenir Israël

    Harper a vraiment du front tout le tour de la tête de présenter sa promesse devant une audience copte. On sait maintenant, — et monsieur Harper ne l'ignore certainement pas —, que l'attentat de Noël contre une Église copte qui avait fait 21 morts à Alexandrie, avait été planifiée par une «brigade spéciale» de l'armée égyptienne mise sur pied par le régime Moubarak. Et monsieur Harper, dont l'oreille est toujours orientée vers Tel-Aviv, n'a cessé de soutenir diplomatiquement le dictateur qui fomentait lui-même la haine contre les Coptes afin de diviser les Égyptiens. Même en visite à Washington, en pleine insurrection égyptienne jamais il n'a demandé le départ du dictateur sauf... la journée avant son départ. Tout ça au nom de la «stabilité» de la région, c'est-à-dire de la sécurité d'Israël.
    C'est ce même gouvernement, par Bev Oda interposée, qui a coupé les fonds à Kairos et à Bet-Selem (via le putsch à Droits et démocratie), organismes religieux mais sensibles aux réalités palestiniennes...
    Alors la liberté de religion, comme toutes les libertés pour ce gouvernement rétrograde, est à géométrie variable.
    J'espère que certains coptes sauront lui rappeler qu'il parle des deux côtés de la bouche en même temps! C'est littéralement abject!

    Bernard Gadoua

  • Manon Theriault - Inscrite 24 avril 2011 08 h 18

    Ouch!

    Voilà qui va nous replonger dans les accommodements raisonnables. On est pas sorti de l'auberge!