Jack Layton fait campagne en terrain déjà conquis

Ottawa — Le chef néodémocrate, Jack Layton, s'est rendu hier à Thunder Bay, en Ontario, afin de visiter deux circonscriptions qui étaient représentées par des membres de son parti jusqu'à la dissolution du Parlement.

La veille, il était à Welland afin de prêter main-forte au député sortant, Malcolm Allen, qui cherche aussi à obtenir un nouveau mandat.

Questionné par les journalistes, M. Layton a toutefois nié vouloir consolider ses appuis existants en se concentrant sur les circonscriptions déjà acquises au Nouveau Parti démocratique (NPD). Il a souligné qu'il était important de visiter toutes les régions du pays, même celles dont les sièges étaient détenus par sa formation politique.

L'unique excursion de Jack Layton en dehors du territoire néodémocrate hier a été une visite à une ferme dans la circonscription conservatrice d'Essex, dans le sud de l'Ontario, où il a vanté les mérites de la plateforme de son parti en matière d'agriculture.

Les conservateurs essaient de ramener les circonscriptions rurales du NPD dans leur giron en misant sur le soutien du parti de Jack Layton au registre des armes à feu.

Plusieurs députés néodémocrates, dont M. Allen, avaient voté pour le maintien du registre l'automne dernier après avoir voté contre avant. Stephen Harper a insisté sur ce revirement lors de son passage à Welland plus tôt durant la campagne. Bruce Hyer et John Rafferty, les deux députés du NPD à Thunder Bay, s'étaient pour leur part prononcés contre le registre, mais la position officielle de leur parti pourrait tout de même leur coûter des votes.

Interrogé sur le sujet, Jack Layton n'a pas directement répondu si oui ou non l'opinion de sa formation politique concernant le fameux registre pouvait nuire à ses députés qui se présentent dans des circonscriptions rurales.

Il a plutôt déclaré que le NPD voulait combler le fossé entre ville et campagne afin de trouver des solutions au lieu de créer des divisions comme le fait le Parti conservateur.

À voir en vidéo