Hydrocarbures - Le Bloc veut les avantages de Terre-Neuve

Gilles Duceppe
Photo: Agence Reuters Mathieu Bélanger Gilles Duceppe

Bonaventure — Gilles Duceppe a affirmé hier que le Québec doit obtenir les mêmes avantages que Terre-Neuve-et-Labrador pour l'exploitation des hydrocarbures, mais il préfère laisser le soin à l'Assemblée nationale d'en débattre avant de s'avancer trop loin.

La question a été remise sur le tapis hier, alors que M. Duceppe a commencé sa journée en Gaspésie et s'est rendu aux Îles-de-la-Madeleine en fin de journée.

Le chef du Bloc québécois estime que dans l'entente Canada-Québec sur la gestion des hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent (Old Harry), signée le 24 mars dernier, le Québec aurait dû recevoir tout ce que Terre-Neuve-et-Labrador a obtenu dans son entente. Mais M. Duceppe s'est refusé hier à pousser plus loin ses commentaires avant que l'Assemblée nationale se donne un mandat.

Dans une étude dévoilée mardi, la Coalition Saint-Laurent, qui compte des groupes écologistes, s'inquiète notamment du fait que l'accord signé entre le Canada et Terre-Neuve-et-Labrador comporte une section complète qui a pour but d'atténuer la baisse des paiements de péréquation versés à cette province causée par les revenus qu'elle tire de l'exploitation des hydrocarbures.

«Pourquoi Terre-Neuve l'a obtenu et Québec ne l'a pas obtenu?», s'est questionné M. Duceppe. La Coalition Saint-Laurent souligne également que l'accord entre Ottawa et Terre-Neuve-et-Labrador prévoit la mise en place d'un régime d'indemnisations pour les pêcheurs, en cas de déversement ou d'accident. On ne retrouve rien d'équivalent dans l'entente avec le Québec. «On verra l'entente finale, mais ce qui est soulevé là, ce sont des préoccupations que l'on partage», a poursuivi le chef bloquiste.

À voir en vidéo