Plan de mobilité durable de Québec - Verner n'a toujours pas lu le document

La ministre Josée Verner<br />
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir La ministre Josée Verner

Québec — La ministre conservatrice Josée Verner n'a pas lu le Plan de mobilité durable dans lequel l'administration Labeaume a exposé, en juin dernier, les grandes lignes de son projet de tramway.

Priée de dire si elle partageait le «diagnostic» du maire inclus dans le Plan, Mme Verner a répondu hier qu'elle ne «l'avait pas en main». Ensuite, lorsqu'on lui a fait remarquer que le document était sorti depuis près d'un an, elle a laissé entendre que le maire Régis Labeaume changeait souvent de dossiers prioritaires. «Il faut faire attention parce que j'ai vu des choses sur le TGV, mais, en septembre dernier, il disait que ce n'était plus sa priorité.»

Le maire de Québec a déclaré la semaine dernière que le transport public devait être une priorité dans le cadre de la campagne électorale. À l'instar du maire Gérald Tremblay à Montréal ou Nahid Nenshi à Calgary, le maire Labeaume estime que les villes ont besoin d'investissements massifs dans les transports en commun.

Interrogée samedi à ce propos, Mme Verner avait dit qu'elle comptait d'abord défendre les mesures prévues dans le budget de son gouvernement et qu'il faudrait savoir aussi quels étaient les coûts de pareils projets.

Rendu public en juin 2010, le Plan de mobilité durable est un plan de transport ambitieux incluant un projet de tramway de 1,5 milliard. Le document de 136 pages est disponible sur le site Web de la Ville de Québec et a fait l'objet de consultations publiques au cours des derniers mois. Un rapport final découlant des consultations est attendu sous peu.

Selon Mme Verner, rien n'est exclu en matière d'investissements à une condition près. «On verra comment tout ça se place, mais il y a une chose qui est sûre: si ça fait en sorte qu'on doit augmenter les impôts, ce ne sera pas recevable.»

La députée de Louis-Saint-Laurent accordait des entrevues à divers médias régionaux hier pour défendre les nouvelles baisses d'impôts pour les familles promises par le premier ministre Harper depuis la Colombie-Britannique.

À part une intervention de la députée bloquiste Christiane Gagnon (circonscription de Québec) sur la contamination de l'eau à Shannon, les différents candidats de la région de Québec sont restés discrets hier.

Chez les conservateurs, on signale que l'autobus de Christian Paradis (Mégantic-L'Érable) qui doit sillonner les routes du Québec ne sera pas opérationnel avant vendredi, date à laquelle les bloquistes organisent un rassemblement dans la capitale en compagnie avec Gilles Duceppe.

Enfin, du côté des libéraux, on compte aussi attendre la fin de la semaine avant de dévoiler qui sera candidat contre Christiane Gagnon en remplacement d'Anne Gagné qui s'est désistée à la dernière minute, la semaine dernière.
2 commentaires
  • J. Hardy - Inscrit 29 mars 2011 08 h 08

    Un conte pour enfants

    Faire lire un bout de papier à une marionnette, une histoire digne de Guignol!

  • Alain D'Eer - Abonné 29 mars 2011 08 h 11

    Pauvre Mme Verner

    Cette femme ne mérite vraiment pas la confiance des électeurs de son comté.