Peter Kent juge «éthique» le pétrole des sables bitumineux

Le nouveau ministre fédéral de l'Environnement, Peter Kent, estime que l'industrie pétrolière produit, grâce aux sables bitumineux, du «pétrole éthique». Un concept que le ministre n'a pas défini mais qu'il oppose au concept de «pétrole sale», stigmatisé par les écologistes canadiens et des États-Unis.

Dans une entrevue accordée au Calgary Herald, le nouveau ministre, qui a déjà été journaliste, affirme qu'on a «diabolisé injustement» les sables bitumineux en les présentant comme un des pires exemples de développement destructeur de l'environnement.

Un rapport récent de la Société royale du Canada a affirmé qu'il est faux de dire que l'exploitation des sables bitumineux était le pire exemple de destruction écologique de la planète, ce qui n'exclut pas que cette industrie puisse engendrer des impacts très lourds pour l'environnement sans être le pire cas du genre. Pour la principale société scientifique du Canada, les mécanismes d'évaluation écologique mis en place par Ottawa et l'Alberta ne se comparent même pas avec les normes d'évaluation utilisées par la Banque mondiale pour les grands projets dans les pays en développement.

Le ministre Kent s'est par ailleurs engagé, comme ses prédécesseurs, à améliorer le contrôle de la qualité des eaux autour des exploitations de sables bitumineux, un des principaux points faibles relevés par trois rapports d'autorités publiques et scientifiques en 2010.

À La Presse canadienne, le ministre Kent a précisé hier que son travail était de mettre en valeur l'ordre du jour écologique du gouvernement et non de le modifier comme le réclament les groupes écologistes au Canada et à l'étranger. Ces derniers stigmatisent l'absence de mesures efficaces de lutte contre les changements climatiques et la valorisation indue par Ottawa de l'industrie des sables bitumineux.
3 commentaires
  • Bernard Lorazo - Abonné 7 janvier 2011 07 h 23

    On se disait aussi...

    À elle seule, cette déclaration de M. Peter Kent, justifie qu'il ait été choisi par notre Grand Timonier fédéral, comme nouveau ministre de l'environnement.

  • Jean Rage - Inscrit 7 janvier 2011 09 h 29

    Peter Kent

    Ça commence bien. Maintenant, Peter Kent n'aura plus jamais de crédibilité.
    Stephen Harper serait-il l'ennemi public no.1 au Canada?

  • Mario Paquette - Inscrit 8 janvier 2011 11 h 44

    Un sens de créativité et d ingéniosité immensement profond

    Oui M.Kent votre démarche intellectuelle maciavélick nous ensorcellent au plus profonds des méandres obscurs des sables bitumineux.

    Mais juste avant Voici le miroir de la réalité du bilan de votre gouvernement en 2010 en Environnement;

    Position du gouvernement sur la lutte aux changements climatiques.

    1- Le Sénat conservateur, composé de membres non élus, a réussi à tuer le seul projet de loi sur les changements climatiques, pourtant accepté par une majorité de parlementaires élus, en précipitant un vote-surprise. Manipulation du processus démocratique.

    2-Le gouvernement Harper a aussi tenté d'influencer d'autres États étrangers. Des documents obtenus par des demandes d'accès à l'information ont révélé qu‘il avait systématiquement cherché à éliminer les politiques progressistes favorisant la lutte aux changements climatiques et les énergies propres en Californie, ailleurs aux États-Unis et en Europe. Ces tentatives visaient à protéger et à encourager l'essor des sables bitumineux canadiens dit dernièrement ÉTHIQUE, combustible fort polluant que le gouvernement tente à tout prix d'exporter.

    3-En 2010 le gouvernement canadien donne près d'un milliard de dollars en allégements fiscaux aux grandes compagnies pétrolières, alors qu'il néglige le soutien à des sources d'énergie faible en carbone. Le programme ÉcoÉnergie, qui favorisait le développement des énergies renouvelables, n'a pas été reconduit, et le gouvernement n'a toujours pas indiqué si un autre programme allait le remplacer.

    Source:
    http://www.equiterre.org/communique/revue-de-lanne

    SOYEZ DONC UN PEU PLUS LUCIDES DE VOS ACTES ET
    NE NOUS PRENEZ PAS POUR DES CONS