En bref - Les Canadiens sont prêts pour des élections, dit Ignatieff

Ottawa — Non seulement son parti est-il d'attaque pour livrer une bataille électorale, mais les Canadiens sont prêts pour des élections, selon le chef du Parti libéral du Canada. Et si son parti demeure dans la foulée des conservateurs depuis des mois dans les sondages, Michael Ignatieff reste néanmoins optimiste, malgré les maigres 30 % des intentions de vote qu'il récolte, un peu en deçà des troupes du premier ministre Stephen Harper.

Cette analyse, le chef libéral ne la tire pas de nulle part, souligne-t-il. Après avoir parcouru des dizaines de milliers de kilomètres partout au pays, le message que M. Ignatieff y a entendu n'était pas que les Canadiens veulent éviter des élections ou qu'ils en ont peur, mais plutôt qu'ils veulent se débarrasser du premier ministre, Stephen Harper.