En bref - Mario Dion nommé commissaire à l'intégrité

Ottawa — Le gouvernement fédéral a nommé hier Mario Dion comme nouveau commissaire par intérim à l'intégrité du secteur public. Il s'est fait fortement suggérer par le gouvernement de rouvrir tous les dossiers de plaintes fermés sans enquête valable.

Son autre mission sera de passer le mot que le Commissariat est prêt à recevoir les plaintes de tous ceux qui constatent que des actes répréhensibles ont été commis au sein de la fonction publique. Le gouvernement a procédé de façon urgente à la nomination de M. Dion, moins d'une semaine après le troublant rapport de la vérificatrice générale Sheila Fraser qui a sévèrement blâmé l'ancienne commissaire à l'intégrité Christiane Ouimet pour son travail bâclé. Le gouvernement a justifié son choix en relatant l'expérience de M. Dion. «Il a eu une carrière exemplaire dans la fonction publique», a relevé Stockwell Day.