En bref - Vers la mort du sou noir

Ottawa — Un comité sénatorial a recommandé hier que la pièce d'un cent soit retirée de la circulation. Dans un rapport déposé à la Chambre haute, le Comité des finances nationales est catégorique: en 2010, la pièce de monnaie vaut moins cher que ce qu'il en coûte pour la produire et le gouvernement aurait donc dû la faire disparaître depuis longtemps.

«Les témoignages que le comité a entendus l'ont démontré: la pièce d'un cent est désuète», a tranché le président du comité, le sénateur Joseph Day. Selon les sénateurs qui ont étudié le dossier, il en coûte aujourd'hui 1,5 cent pour produire une seule pièce d'un cent. Le sort de la pièce d'un cent suscite des débats au Parlement depuis plus de deux décennies, mais aucun gouvernement n'a jusqu'ici tranché la question.