Projets d'infrastructure - Harper confirme la prolongation du plan d'action

Ottawa — Les constructeurs et entrepreneurs pourront prendre le temps de s'appliquer au travail: le gouvernement Harper a confirmé hier qu'il prolonge jusqu'au 31 octobre 2011 la validité du financement fédéral des projets d'infrastructures soutenus par le plan d'action économique.

Tous les projets devaient initialement être terminés le 31 mars 2011, sous peine de ne pas recevoir le financement fédéral. Le report de sept mois permet d'ajouter une saison de construction pour parachever les travaux. Comme l'indiquait Le Devoir du 25 novembre, cette prolongation ne s'applique qu'aux projets déjà commencés avant le 31 mars. «Cela donnera le temps nécessaire pour terminer les projets restants», a indiqué Stephen Harper hier midi.

Le premier ministre a soutenu qu'environ 90 % des projets d'infrastructures financés par le plan d'action seront terminés comme prévu d'ici la fin de mars. Concernant les retardataires (dont 353 projets au Québec), M. Harper a rappelé l'objectif premier du plan d'action. «Ce n'était pas de faire des paris pour voir sir les municipalités allaient être capables de respecter une échéance, a-t-il dit. C'était d'investir pour stabiliser l'économie canadienne en des temps difficiles.»

La reprise étant toujours fragile, un report de la date butoir s'imposait donc — d'autant qu'il n'en coûtera rien de plus au gouvernement. «Il n'y a pas de mal à permettre le prolongement d'un point de vue économique», a mentionné M. Harper.

La nouvelle a été applaudie un peu partout au Canada. À Québec, où le gouvernement évalue à 220 millions la somme qui était en jeu, le ministre des Affaires municipales, Laurent Lessard, a souligné que le report permettra aux entrepreneurs de terminer les travaux dans de meilleures conditions. Il y avait sinon un risque de «négliger le travail dans le but d'aller chercher un maximum de subventions», a-t-il dit.

Des projets de tout acabit sont touchés par la mesure: rénovations culturelles, réfection de routes et d'aqueducs...