Les provinces de l'Atlantique souhaitent une position commune face à Ottawa

Pictou, Nouvelle-Écosse — Les premiers ministres de l'Atlantique affirment qu'Ottawa doit être conscient de l'importance des transferts fédéraux aux provinces avant de décider s'il convient de les réduire.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, David Alward, affirme que la région devrait apprendre de l'expérience des provinces de l'Ouest, affirmant qu'elles travaillent ensemble sur les dossiers importants pour leur région.

Celui de l'Île-du-Prince-Édouard, Robert Ghiz, souligne qu'Ottawa ne doit pas réduire son déficit en mettant de côté les transferts qui aident à payer les soins de santé et d'éducation.

Le premier ministre sortant de Terre-Neuve-et-Labrador, Danny Williams, affirme que la région de l'Atlantique a besoin de se trouver face au gouvernement afin de s'assurer que lorsque les compressions viendront, elles ne doivent pas toucher la région.

Darrell Dexter de la Nouvelle-Écosse souligne que les quatre provinces se rencontreront en mai au Nouveau-Brunswick afin de définir une position régionale sur la question des transferts fédéraux. Il dit que les premiers ministres de l'Atlantique sont bien conscients qu'il est dans leur intérêt de parler d'une seule voie sur une question qui est essentielle à la santé financière de la région.

Les discussions s'amorcent afin de conclure une nouvelle entente à la suite de la fin de l'accord actuel, prévue en 2014. Les premiers ministres ont fait ces déclarations à la suite d'une rencontre hier, en Nouvelle-Écosse.