Avions F-35: la motion libérale est battue

Ottawa — Une motion libérale demandant l'annulation du contrat d'achat de 65 avions F-35 a été battue hier soir par le vote des conservateurs et des bloquistes.

La motion (non contraignante) proposait que le contrat de 16 milliards soit annulé et que le gouvernement reprenne le processus d'octroi du début. Le texte affirmait que la décision de procéder sans appel d'offres allait coûter plus cher et rapporterait moins d'emplois au Canada. Les libéraux voulaient donc reprendre l'exercice avec un processus ouvert à la compétition.

Si le Nouveau Parti démocratique appuyait cette démarche, le Bloc québécois a voté contre. Selon le chef Gilles Duceppe, l'important n'est plus d'annuler le contrat, mais bien de s'assurer que le Québec reçoive sa part des retombées économiques.

Le Bloc a voulu amender la motion des libéraux pour proposer qu'elle fasse référence à des quotas régionaux de retombées économiques. «Ils n'ont pas voulu faire d'amendement, alors nous votons contre», a expliqué M. Duceppe.

Par ailleurs, le gouvernement a défendu son calcul des retombées économiques découlant de l'achat de ces 65 avions. Le Devoir a révélé hier qu'un document émanant du Pentagone situait les retombées économiques de l'achat des F-35 à 3,9 milliards, ou au maximum à 6,3 milliards.

Cette évaluation a été faite en 2003, à une époque où le gouvernement canadien (libéral) évaluait lui-même les retombées à moins de 6 milliards.

Le gouvernement conservateur affirme pour sa part que ces retombées pourraient atteindre 12 milliards pour les entreprises canadiennes. Le ministre MacKay a maintenu que l'industrie aérospatiale canadienne sortira enrichie de ce contrat. Selon lui, le document du Pentagone n'a pas de valeur aujourd'hui. «Nous parlons d'estimations qui datent de sept ans», a-t-il rappelé.
3 commentaires
  • - Inscrit 24 novembre 2010 12 h 53

    les manoeuvres électoralistes du Bloc

    Pitoyable défense de la part de Gilles Duceppe: on réclame une part du gâteau au lieu d'annuler une commande injustifiée.

    Les petites trahisons sous le couvert de la défense des intérêts des Québécois coûteront, je l'espère, plusieurs sièges au Bloc québécois.

    Personnellement, je n'oublierai pas cette action mesquine de leur part.

  • Marc Lemieux - Inscrit 24 novembre 2010 22 h 21

    Dans la même lignée..

    J'espère que le Bloc soutiendra la loi C-49 sur les réfugiés du gouvernement Harper, au moins dans les grandes lignes. Faire voter cette loi c'est aussi voter pour le Québec et son identité. La perte des valeurs ne serait elle tout simplement pas liée à l'arrivée de celles des autres? A un moment tout cela devra changer, ce moment arrive, il faudra affronter cette - encore - nouvelle réalité.

  • Claude Archambault - Inscrit 25 novembre 2010 00 h 05

    Voila le chat sort du sac!

    Duceppe et sa gang on voté pour une grosse dépense militaire, ils vont venir nous dire que c'était dans l'intérêt du Québec.... elle est bonne la joke.....

    Comme ça nos amis sic du bloc viennent de nous prouver que les dépenses militaire sont bonne pour l'économie, mais pour eux les dépenses militaire doivent avantager le Québec sinon il faut décrier le militarisme du gouvernement.

    Petite nouvel pour Duceppe, les intérêts du Canada passent bien devant ceux de la province, car ce qui est bon pour le pays est aussi bon pour la province, ce qui est bon pour la province ne l'est pas nécessairement pour le pays.