En bref - Ménage chez Droits et Démocratie

Les membres du conseil d'administration de Droits et Démocratie ont donné le feu vert, cette semaine, au plan d'action soumis par le président de l'organisation, Gérard Latulippe, afin de «résoudre les problèmes internes qui ont conduit à la crise de l'hiver dernier».

La direction fera de la gestion des ressources humaines sa priorité, a souligné M. Latulippe. Le conseil d'administration a aussi donné son accord à sept projets d'intervention. «La mise en chantier des sept nouveaux projets approuvés, de concert avec la mise en oeuvre des mesures de redressement contenues dans le plan d'action qui a reçu l'aval du conseil, nous permettra de tourner la page sur le passé récent et d'envisager l'avenir avec optimisme», a fait valoir Gérard Latulippe par voie de communiqué. «Le plan d'action, qui comporte plusieurs volets, sera graduellement mis en oeuvre au cours des prochains mois», a-t-il précisé.