En bref - Rénovations au parlement: le Bloc sème le doute

Ottawa — Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, a soutenu hier devant la Chambre des communes qu'il y aurait un lien entre l'attribution du contrat de réfection d'un édifice parlementaire et une activité de financement du Parti conservateur tenue dans un restaurant appartenant à un homme relié à la mafia.

Selon ce que qu'a soutenu le chef du Bloc, l'événement aurait eu lieu en janvier 2009. «Le restaurant où s'est tenu le cocktail appartient à Riccardo Padulo, un proche de la famille de Vito Rizzuto.» Plus tôt cette année, Riccardo Padulo avait assisté aux funérailles de Nick Rizzuto. Paul Sauvé, le grand patron de LM Sauvé qui avait décroché le contrat de 8,9 millions pour procéder à des rénovations dans l'aile ouest du parlement, était présent au cocktail de financement au restaurant Da Enrico. Le ministre actuel des Ressources naturelles, Christian Paradis, était l'invité d'honneur. À ce moment, il occupait le poste de ministre des Travaux publics.
1 commentaire
  • Gilles Rheaume - Inscrit 27 octobre 2010 13 h 59

    Le Canada est la Sicile de l'Amérique du Nord

    Comment se fait il que l organisme international, dirigé par une ''canadienne-française et qui s appelle Transpirency International, qui publiera cette semaine son baromètre annuel des États corrompus du monde , ne s attarde-t-il pas davantage à ce qui se passe en la matière au Canada et hélas aussi, au Québec ?