Registre des armes à feu - Le NPD dépose son projet de loi

Ottawa — Comme promis pour justifier sa position dans le débat du registre des armes d'épaule, le Nouveau Parti démocratique a déposé hier un projet de loi visant à assurer sa survie. Mais si les néodémocrates se targuent de tout faire pour régler le dossier une fois pour toutes, leurs opposants les accusent de simplement tenter de réparer les pots cassés.

Car le projet de loi d'initiative parlementaire, présenté par le député Charlie Angus, figure au 172e rang des priorités de la Chambre des communes. Et ni les conservateurs ni les libéraux ne semblent enclins à l'appuyer. Les troupes de Stephen Harper ont martelé qu'elles n'accepteraient pas de compromis, car elles veulent l'abolition pure et simple du registre.

Du côté du Bloc québécois, l'appui n'est pas non plus garanti puisqu'on indique qu'il faudra que toutes les mesures proposées permettent de renforcer le registre et non de l'affaiblir.

M. Layton avait convaincu suffisamment de ses membres de s'opposer cette fois-ci à l'initiative conservatrice en leur promettant de présenter à son tour un projet de loi permettant la survie du registre tout en répondant aux critiques. Ce qu'il a fait, hier, par l'entremise de son député Angus — qui s'opposait au registre des armes d'épaule jusqu'au mois dernier.

À voir en vidéo