Ignatieff dénonce le Quebec bashing

«Il faut critiquer la corruption dans la vie publique, a commenté brièvement M. Ignatieff lors d'un point de presse tenu hier matin. Mais l'important, c'est de le faire partout au Canada. Dire que le problème n'existe qu'au Québec, comme c'est suggéré dans l'article, je crois que c'est du Quebec bashing, et je n'aime pas le Quebec bashing.»

Après avoir lu en détail les deux articles du magazine qui dépeint le Québec comme étant la province la plus corrompue du Canada, le député néodémocrate Thomas Mulcair s'est quant à lui dit «extrêmement déçu» du travail de Maclean's. En rappelant un autre dossier «provocateur» du magazine — sur Montréal, durant les élections municipales de 2009 —, M. Mulcair a affirmé que Maclean's est «en train de faire des généralités qui réconfortent les gens qui ont déjà des préjugés contre le Québec».

Après avoir démonté les arguments factuels de l'article principal, M. Mulcair s'est livré à une charge comme la chronique qui l'accompagne, pour finalement conclure que «ce qui était jadis une grande revue au Canada est devenu quelque chose de purement sensationnaliste et minable».

Depuis sa parution vendredi, le dossier de Maclean's a fait couler des rivières d'encre. La classe politique a notamment été unanime à dénoncer le portrait qu'on y fait de la province et la relation sous-entendue entre le nationalisme québécois et la corruption.
1 commentaire
  • meme moi ici - Inscrite 1 octobre 2010 12 h 41

    peut on dénoncé le chômeur bashing

    Le projet de loi du Bloc québécois pour bonifier l'assurance-emploi a été rejeté mercredi par les conservateurs appuyés par un bon nombre de députés libéraux.

    quand les partis d opposition se mettront ils ensemble pour une réforme en profondeur de la loi de l assurance emploi. pour améliorer le sort des gens de toutes régions, ou dans les secteurs comme la forêts, la pêche, le tourisme..
    quand les conservateurs et les libéraux remettront ils les 56 milliards volés aux travailleurs qui. perdent leur emploi.. ..
    Ignatieff a l'image de son parti... a indiqué que pour lui, le projet de loi n'était pas important. D'une certaine façon, il s'est rangé du côté des conservateurs, contre les personnes au chômage.