Les mésententes du Canada dans l'Arctique

Mer de Beaufort: Le Canada et les États-Unis ne s'entendent pas sur la frontière maritime dans la mer de Beaufort, ni sur la méthode pour délimiter cette frontière. Résultat: Çles deux pays se disputent la souveraineté d'un triangle de 6250 milles nautiques carrés. Un endroit qui pourrait être riche en ressources naturelles. Ottawa affirme que la frontière longe le 141e méridien, en prolongement de la frontière territoriale. Washington fait valoir que la frontière doit être tracée à égale distance du plus proche point terrestre de chaque État.

  • Passage du Nord-Ouest

Les États-Unis et le Canada sont en désaccord sur le statut juridique du passage du Nord-Ouest, la voie maritime qui relie la baie de Baffin au détroit de Béring. Personne ne conteste que ce passage est en territoire canadien, mais Washington affirme qu'il doit être considéré comme une voie internationale parce qu'il relie deux océans. Ottawa répond qu'il s'agit de ses eaux intérieures et qu'il peut y appliquer ses lois.
  • Île Hans

Le Canada et le Danemark se disputent depuis 32 ans ce caillou de 1,3 km2 situé dans le canal de Kennedy, entre le Groenland et l'île d'Ellesmere, sur la frontière entre les deux pays. Le Danemark a planté son drapeau à plusieurs reprises sur cette île, et chaque fois le Canada a répliqué. En 2005, une visite du ministre canadien de la Défense, Bill Graham, avait fait grand bruit.
  • Mer Lincoln

Le Danemark et le Canada ne s'entendent pas sur la souveraineté d'une portion de la mer Lincoln, une étendue de 200 km2. En mars dernier, les deux pays ont mandaté des experts pour les conseiller dans les négociations à venir.

***

Lire aussi: