En bref - Le bureau de Prentice approché par Jaffer

Ottawa — Le ministre fédéral de l'Environnement, Jim Prentice, a affirmé hier que son bureau avait été approché par Rahim Jaffer au nom d'une entreprise ontarienne. Il a révélé à la Chambre des communes qu'une rencontre entre M. Jaffer et son directeur des affaires régionales, Scott Wenger, avait eu lieu à Calgary en avril 2009.

«Ces informations ont été transmises en fin de journée hier [le 22 avril], a déclaré le ministre. Ces mêmes informations seront transmises aujourd'hui [hier] au commissaire à l'éthique. Aucun contrat n'a jamais été accordé à cette compagnie.» M. Prentice a précisé que les détails et les documents en lien avec cette rencontre avaient également été transmis au Commissariat au lobbying du Canada, dirigé par Karen Shepherd, suivant ses instructions. Également hier, le député libéral Frank Valeriote a envoyé une lettre à Mme Shepherd lui demandant d'examiner ce qui pourrait être des violations à la Loi sur le lobbying commises par Patrick Glémaud, un partenaire d'affaires de Rahim Jaffer. Il est question de communications que M. Glémaud aurait eues avec le bureau de Gary Goodyear, le ministre d'État à la tête de l'Agence fédérale de développement économique pour le sud de l'Ontario. M. Goodyear a, lui aussi, fait part de ses inquiétudes concernant ces communications à la commissaire au lobbying.