Les anciens réformistes hantés par une promesse?

Ottawa — Presque tous les députés issus de l'ancien Parti réformiste du Canada — y compris le premier ministre Stephen Harper — pourront profiter d'une pension de plus de 100 000 $ par année une fois qu'ils auront pris leur retraite, même s'ils s'étaient tout d'abord opposés à une telle idée.

Onze des cinquante-deux réformistes qui ont retenu l'attention de la population en s'opposant aux prestations de retraite accordées aux députés fédéraux, jugées trop élevées, sont encore à la Chambre des communes.

Et leurs anciennes promesses pourraient revenir les hanter, alors que le gouvernement Harper chercher à éliminer le déficit fédéral.

En 1993, lorsque les réformistes sont arrivés sur la Colline du Parlement, ils avaient fait parler d'eux en se disant en faveur d'une diminution des prestations de retraite accordées aux députés afin de donner l'exemple et de contribuer à la lutte contre le déficit.

Maintenant, cependant, presque tous les réformistes originaux qui avaient dit qu'ils refuseraient de toucher leurs prestations de retraite sont sans faire de bruit revenus sur leur décision, a constaté la Fédération canadienne des contribuables.

Parmi les 11 anciens réformistes encore aux Communes, 10 recevraient largement au-dessus de 100 000 $ en prestations annuelles s'ils prenaient leur retraite à la fin de l'année, selon des données récoltées par l'organisme.

Bien que les montants exacts des pensions accordées aux députés ne soient pas rendus publics, la formule utilisée pour les déterminer est connue, a affirmé Derek Fildebrandt, directeur national de la recherche au sein de la fédération.
3 commentaires
  • Roland Berger - Inscrit 22 février 2010 07 h 02

    Des sépulcres blanchis

    Des sépulcres blanchis. Est-ce bien de cette façon que leur Jésus qualifiait les hypocrites de son temps ? Quelqu'un se rappelle ?
    Roland Berger
    St Thomas, Ontario

  • Francois Jette - Inscrit 22 février 2010 12 h 13

    Prêcher la vertue... pour les autres.

    Ìl est toujours plus facile de pr^cher la vertue pour les autres. Quand c'est à notre tour d'appliquer les principes prêchers, c'est plus dur.

    En espérant que ces députés touchent leur pension le plus vite possible...

  • - Inscrit 22 février 2010 20 h 17

    Manque d'originalité suspecte !

    Les Conservateurs sont tellement à l'image des Républicains américains qu'on se demande si ces gens ne sont pas en train de rêver ''ÊTRE des Républicains américains'', ces chanceux qui peuvent profiter d'un vaste pays quasi totalement voué au capitalisme débridé et même sauvage, tel que dans le domaine des assurances-santé privées.

    Oui, ils dorment sur leurs promesses et aussi sur leur supposée vertu, tels de bons Républicains se faisant prendre les culottes baissées les uns après les autres. Malheureusement pour les Démocrates aux USA et pour l'Opposition au Canada, l'hypocrisie populaire est tellement bien cultivée dans les camps du GOP et des Conservateurs que ces évènements, tel l'oubli d'une promesse, passent comme de l'eau sur le dos d'un ''canard des sables bitumineux'' et donc, il ne faut pas trop compter sur ces écarts de conduite pour changer les faveurs de l'électorat envers les Conservateurs au Canada.

    Enfin, j'invite les médias étrangers libres et LUCIDES à porter des jugements sévères à l'égard du traitement fait à la démocratie canadienne et aux peuples Québécois et Canadien par Harper et les Conservateurs créationnistes Républicains du Canada de l'America.

    Gwad bless AlbertOIL of AmericOIL !!