En bref - Trenton: Dave Cochrane succède à Russell Williams

Trenton, Ontario — Le commandement de la base des Forces canadiennes de Trenton, en Ontario, a été confié hier matin au colonel Dave Cochrane, lors d'une cérémonie présidée par le major général Yvan Blondin, commandant de la première division aérienne. Le colonel Cochrane a exhorté ses troupes à sortir du sombre nuage que son prédécesseur a laissé derrière lui. Le colonel Cochrane remplace le colonel Russell Williams, qui a été dépouillé de ce poste jeudi par les Forces.

Il fait notamment face à deux accusations de meurtre prémédité et à deux autres d'agression sexuelle. Le major général Blondin a toutefois reconnu qu'il faudra plus qu'une cérémonie de transfert de commandement pour passer par-dessus le scandale qui a frappé la base militaire.
2 commentaires
  • Roland Berger - Inscrit 20 février 2010 21 h 48

    Mettre fin au scandale

    Pour mettre fin au scandale, l'armée devra expliquer comment ses techniques de recrutement et de formation peuvent laisser monter un meurtrier à la tête des troupes. Mais Russell Williams est-il un meurtrier? Son remplacement semble tenir du verdict judiciaire. En justice canadienne est considéré comme innocent celui qui n'a pas été prouvé coupable au-delà de tout doute raisonnable. Harper aurait-il réussi à changer ça aussi?
    Roland Berger
    St Thomas, Ontario

  • Malartic - Inscrit 22 février 2010 12 h 56

    Col. R. William ex-OC de Trenton

    Pour commencer l'armée canadienne n'a pas à se culpabiliser pour le comportement de Russell Williams; elle n'a pas essayée de cacher les
    crimes de cet officier comme l'a fait l'Église Catholique avec ses prêtres, évêques et autres religieux qui avaient abusés sexuellement de personne dans leurs entourage. Bien sûr on aurait pu, peut-être,
    prévenir cet états de fait avec certain test phsycologiques. Le problème avec ces tests c'est qu'ils ne sont pas exact et présente un défaut de discrimination basée sur .... quelque chose à définir.