En bref - Un conseiller sur le réchauffement climatique

Ottawa — Le gouvernement conservateur chercherait à embaucher un conseiller de haut niveau pour s'assurer que le Canada ne soit pas mis de côté dans les débats tenus à Washington sur le réchauffement climatique, selon un rapport publié hier.

Le Toronto Star a rapporté que le gouvernement fédéral avait réservé 200 000 $ destinés à l'embauche d'un expert-conseil privé afin qu'il le conseille et qu'il élabore des stratégies avec de hauts responsables, sur tous les programmes américains en matière de pollution et d'émissions de gaz à effet de serre.