Assurance-emploi - Les Québécois y perdent au change, dit le Bloc

Ottawa — Les travailleurs autonomes québécois auront-ils vraiment accès comme les autres Canadiens aux prestations d'assurance-emploi lorsqu'eux ou un de leurs proches tomberont malades? Le Bloc québécois croit que non, parce que le régime leur coûtera tout simplement trop cher.

Le gouvernement conservateur a déposé cette semaine son projet de loi donnant aux travailleurs autonomes la possibilité de cotiser au programme d'assurance-emploi et ainsi se qualifier pour des prestations de maladie (15 semaines maximum) ou de compassion (aider un proche malade pendant six semaines).

Le hic, c'est que la cotisation volontaire pour se qualifier sera très élevée: 1,36 $ pour chaque tranche de 100 $ de revenus assurables. Le Bloc calcule qu'elle devrait se situer à 0,32 $ ou moins.

Le Bloc se base sur le fait que les prestations de maladie ou de compassion ne représentent qu'une petite partie (8 %) de toutes les prestations versées par Ottawa. La part du lion est versée aux chômeurs et aux nouveaux parents. La cotisation devrait donc être réduite à l'avenant.

«Est-ce que ça ne reviendra pas moins cher de prendre une assurance privée?», se demande le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe. Les travailleurs autonomes n'auraient alors pas accès aux congés de compassion.

Si la situation est différente au Québec, c'est qu'Ottawa a déjà concédé dans le passé aux travailleurs québécois un «rabais» de cotisation pour compenser le fait que Québec mettait sur pied son propre régime de congés parentaux (avec des cotisations distinctes). Conséquence: alors que dans le reste du pays la cotisation des travailleurs autonomes servira à les assurer en cas de naissance ou de maladie, avec une sorte d'interfinancement entre ces différents scénarios, au Québec, les travailleurs autonomes se retrouvent à payer de grosses cotisations pour seulement une catégorie très pointue de situation.

Le ministre du Revenu, Jean-Pierre Blackburn, assure qu'il n'en est rien. «Nous, c'est l'équilibre. On ne fait pas d'argent, on fait juste couvrir nos coûts. On a estimé qu'autour de 1,36 $, c'était correct pour couvrir nos coûts.»

À voir en vidéo