Jim Flaherty, ministre des finances de l'année

Jim Flaherty a été nommé hier ministre des Finances de l'année par un influent magazine économique européen, Euromoney.
Photo: Agence Reuters Jim Flaherty a été nommé hier ministre des Finances de l'année par un influent magazine économique européen, Euromoney.

Jim Flaherty a été nommé hier ministre des Finances de l'année par un influent magazine économique européen, Euromoney, qui a estimé que M. Flaherty avait agi rapidement pour faire face à la récession.

Pour le premier ministre Stephen Harper, cet honneur est la preuve que son gouvernement fait du bon travail contre la crise économique. Toutefois, les partis d'opposition voient les choses de façon différente et accusent le ministre Flaherty d'avoir ignoré la crise au moins jusqu'en novembre, alors qu'il avait déposé une mise à jour économique qui se vantait de pouvoir prédire des budgets équilibrés pendant les prochaines années. Mais ces projections optimistes ont connu une fin abrupte en janvier, quand le ministre Flaherty a annoncé dans son budget un déficit de 34 milliards pour la présente année financière. Il a revu à deux reprises cette prévision déficitaire, une première fois à 50 milliards, et une deuxième — la prévision actuelle — à 56 milliards. Malgré tout, le Canada n'a pas été affecté si intensément par le déficit que d'autres pays industrialisés, qui ont sombré bien plus profondément dans l'endettement pour garder leur économie à flot.