En bref - Élections le 9 juin

Halifax — Au premier jour de la campagne électorale en Nouvelle-Écosse, hier, les conservateurs au pouvoir ont manifesté leur intention d'empêcher le Nouveau Parti démocratique de faire ce qu'il n'a jamais réussi auparavant — former le gouvernement d'une province atlantique.

Ce n'est pas le temps de jouer aux dés, de faire des promesses risquées comme celles du NPD. Il faut de la stabilité, a déclaré le chef conservateur Rodney MacDonald. Selon des sondages récents, les néo-démocrates de Darrell Dexter démarrent la campagne avec une avance sur les conservateurs et les libéraux. Quelques instants après avoir rencontré la lieutenante-gouverneure Mayann Francis pour fixer la date des élections au 9 juin, M. MacDonald a tenté de définir les deux principaux enjeux de la campagne de 35 jours comme étant le NPD et l'économie. Notre parti, a-t-il soutenu, a prouvé ce qu'il est capable de faire pour l'économie, la création d'emplois, la gestion des finances de la province. Il a accusé les partis d'opposition d'avoir forcé la tenue d'élections en faisant tomber son gouvernement minoritaire.

À voir en vidéo