Un autre sondage confirme l'avance des libéraux d'Ignatieff

Ottawa — Les libéraux fédéraux ont pris une bonne avance sur les conservateurs à l'échelle nationale grâce à l'augmentation des appuis de la part des Québécois et des femmes des régions urbaines, selon un nouveau sondage.

Un sondage La Presse canadienne-Harris-Décima indique que les libéraux jouissent d'un appui de 34 % au Canada, soit huit points de plus que leurs résultats aux dernières élections générales, en octobre.

Les conservateurs obtiennent la faveur de 29 % des participants au sondage, contre 15 % pour le Nouveau Parti démocratique (NPD), 11 % pour le Parti vert et 9 % pour le Bloc québécois.

Les conservateurs ont perdu huit points par rapport à leurs résultats aux dernières élections, alors que les néo-démocrates en ont perdu trois.

«Il y a littéralement cinq campagnes qui se déroulent simultanément [à travers le Canada], a affirmé le sondeur Jeff Walker, de la firme Harris-Décima, au cours d'une entrevue. Différents partis politiques prennent une avance sur d'autres formations dans différentes parties du pays.»

Selon M. Walker, les résultats du sondage reflètent les difficultés que connaissent les conservateurs au Québec, où le Bloc, à 38 %, n'a que trois points d'avance sur les libéraux. Le Parti conservateur, le Parti vert et le NPD sont loin derrière, avec chacun moins de 10 % d'appuis.

Le sondeur a ajouté que les libéraux, avec Michael Ignatieff à leur tête, avaient une large avance sur les conservateurs du premier ministre Stephen Harper auprès des femmes habitant les régions urbaines, avec 40 % des appuis, contre 23 %.

À voir en vidéo