En bref - Darwin boudé par des conservateurs

Ottawa — Des députés de la Chambre des communes se sont opposés hier à ce que soit soulignée l'importance de la théorie de l'évolution du naturaliste Charles Darwin.

Le Bloc québécois voulait faire adopter une motion soulignant le 200e anniversaire de naissance de Darwin et le 150e anniversaire de sa fameuse théorie de l'évolution, «seule explication scientifiquement avérée et reconnue à l'origine de l'être humain». Comme cela est la pratique courante, le président a demandé s'il y avait consentement unanime et des «non» ont retenti des banquettes conservatrices. Le Bloc cherchait ainsi à rappeler ce qu'a démontré Le Devoir le mois dernier, à savoir que plusieurs députés, surtout conservateurs, n'adhèrent pas à la théorie de l'évolution. Ils croient plutôt à la version biblique de la création, selon laquelle Dieu a créé l'homme et le monde en six jours il y a 6000 ans. Il découle de cette croyance que les êtres humains et les dinosaures auraient cohabité sur la planète.

À voir en vidéo