En bref - L'Ontario et l'énergie verte

Toronto — Les technologies vertes permettront à l'Ontario de relancer son économie même si ce changement de cap risque d'être difficile pour les travailleurs, a affirmé hier le premier ministre, Dalton McGuinty, alors que son gouvernement s'apprêtait à déposer un projet de loi sur l'énergie verte.

M. McGuinty a précisé que la province ne tournait pas le dos aux emplois traditionnels de l'industrie automobile, mais qu'elle se devait d'en créer de nouveaux dans le secteur de l'énergie renouvelable. Selon le gouvernement libéral, le projet de loi sur l'énergie verte entraînerait la création de 50 000 emplois et permettrait de transformer l'économie de la province, qui traverse des moments difficiles. Le ministre ontarien de l'Énergie et de l'Infrastructure, George Smitherman, a déjà indiqué que le projet de loi devait faciliter le lancement de projets de production d'énergie renouvelable et la mise en place d'une culture de la conservation. L'Ontario conserverait également les normes Energy Star applicables aux appareils électroménagers pour aider les gens à réduire leur consommation d'électricité et leurs factures. Une grille tarifaire tenant compte des différentes heures du jour afin que les particuliers puissent économiser en utilisant leurs laveuse et sécheuse à des périodes hors pointe devrait être mise en place d'ici quelques mois. On souhaite également la mise en place de normes provinciales qui indiqueraient où pourraient être localisées les nouvelles éoliennes et les fermes solaires, un champ de compétence municipale présentement.

À voir en vidéo