En bref - Le NPD s'attaque à Ignatieff

Ottawa — Le NPD tente de faire à Michael Ignatieff ce qu'ont fait les conservateurs à Stéphane Dion: convaincre les électeurs qu'il est faible, qu'il n'est pas efficace et qu'il n'est pas un leader. Les néo-démocrates ont dévoilé hier une première série de publicités radiophoniques critiquant vertement le nouveau chef libéral pour avoir soutenu le gouvernement minoritaire conservateur de Stephen Harper.

Les annonces dénoncent, avec un profond mépris, la décision de M. Ignatieff de permettre au budget fédéral d'être approuvé à certaines conditions. «Certaines choses ne changent pas, affirme une femme dans l'une de ces publicités. Un autre budget conservateur qui a le sceau d'approbation d'un autre chef libéral. C'est officiel: Michael Ignatieff a coulé son premier grand examen à titre de chef libéral. Il a fait son choix avec Stephen Harper.» Les deux publicités visent à représenter M. Ignatieff comme un clone de M. Harper et à présenter le NPD comme la seule véritable opposition nationale aux conservateurs.

À voir en vidéo