Layton lorgne les terres libérales

Saint-Jean — Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jack Layton, a poursuivi sa campagne dans les circonscriptions libérales, hier, tentant de convaincre les partisans du Parti libéral et du Parti vert de s'unir pour appuyer son parti et vaincre les conservateurs.

«Nous devons nous assurer que nous faisons non seulement sortir le vote, mais que nous amenons de tout nouveaux électeurs qui votaient différemment dans le passé pour montrer la porte à Stephen Harper», a affirmé M. Layton, devant une dizaine de partisans réunis sur un terrain de golf de la capitale terre-neuvienne.

Alors que le chef du Parti libéral du Canada, Stéphane Dion, faisait campagne dans des circonscriptions du Nunavut et du nord du Manitoba dont il espère conserver l'appui, M. Layton a fait campagne dans des circonscriptions libérales qu'il souhaite conquérir.

Le NPD n'a remporté aucun siège dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador lors des dernières élections, mais il espère effectuer une percée grâce au coup de main de Jack Harris, ancien chef du parti dans la province et candidat néodémocrate dans la circonscription de St. John-Est.