Nouvelle accusation de plagiat contre le chef conservateur

Ottawa — Le chef conservateur Stephen Harper est à nouveau accusé de plagiat par les libéraux, concernant cette fois un discours de l'ancien premier ministre de l'Ontario Mike Harris.

Les libéraux ont fait parvenir vendredi un communiqué dans lequel ils comparent le discours prononcé par le conservateur Mike Harris en décembre 2002 à celui livré par Stephen Harper en février 2003. Si l'on en croit les documents cités par les libéraux, un paragraphe du discours de M. Harper aux Communes est calqué mot pour mot sur un discours prononcé par M. Harris deux mois auparavant à Montréal.

Au début de la semaine, il a été révélé que des extraits d'un discours prononcé par M. Harper en tant que chef de l'opposition officielle en 2003 avaient été copiés sur un discours du premier ministre australien de l'époque, John Howard. Il s'agissait alors de plaider pour une participation militaire en Irak.

Le rédacteur de discours de M. Harper, Owen Lippert, a remis sa démission, mardi, après avoir admis sa faute.