Margaret Atwood voterait pour Duceppe

Très populaire au Canada anglais, la comédienne Geri Hall s’est invitée à la conférence que Gilles Duceppe donnait à Toronto, hier, et a exécuté quelques pas de danse avec lui en prévision d’une prochaine émission. Décidément, le chef blo
Photo: Agence Reuters Très populaire au Canada anglais, la comédienne Geri Hall s’est invitée à la conférence que Gilles Duceppe donnait à Toronto, hier, et a exécuté quelques pas de danse avec lui en prévision d’une prochaine émission. Décidément, le chef blo

Ottawa — La plupart abhorrent son rêve de briser le pays, d'autres ne comprennent pas le moindre mot qui sort de sa bouche. Cependant, personne ne peut voter pour lui.

Plusieurs Canadiens vivant à l'extérieur du Québec s'intéressent néanmoins au chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe. Quelques-uns iraient même jusqu'à voter pour lui s'ils en avaient la chance.

Une page Facebook a même été créée en son honneur «pour ceux qui ont été renversés par son charisme et qui voteraient pour lui même s'ils n'appuient pas le séparatisme».

«Absolument, je voterais pour lui s'il se présentait dans ma circonscription», a dit Robin Dudgeon, l'auteur de la page Facebook et résident de Winnipeg au Manitoba.

Par ailleurs, de nombreux blogueurs au Canada reconnaissent ses aptitudes à débattre et sa maîtrise des différents dossiers.

D'autres, comme le résidant de Calgary Matt Addley, indiquent qu'ils aiment bien la sincérité et les visions de centre-gauche du chef québécois.

Même la célèbre photo de Gilles Duceppe portant un bonnet à l'occasion de sa visite dans une fromagerie contribue à augmenter sa popularité auprès des électeurs à l'extérieur du Québec, croit une résidante de Toronto.

D'ailleurs, hier, à la fin de son discours devant les membres de l'Economic Club, à Toronto, l'écrivaine Margaret Atwood l'a félicité pour ses prises de position en faveur de la culture, et elle a confié qu'elle n'hésiterait pas un instant à voter pour le Bloc si elle vivait au Québec.