Diane Finley a accordé un contrat lucratif à une candidate conservatrice

Vancouver — Le Parti conservateur a tenté hier de minimiser les critiques sur l'obtention par l'une de ses candidates à Vancouver d'un lucratif contrat du gouvernement fédéral.

La firme de consultants de la candidate de Vancouver-Sud, Wai Young, a obtenu près de 580 000 $ du ministère de la Citoyenneté et de l'Immigration pour l'organisation d'une conférence à Toronto, en juin dernier, sur l'enseignement de l'anglais aux nouveaux arrivants.

Le contrat de six mois avait été accordé en avril, trois mois après que Mme Young eut été désignée candidate conservatrice dans Vancouver-Sud. On croyait alors que des élections générales pouvaient être imminentes.

Le député sortant de la circonscription, le libéral

Ujjal Dosanjh, soutient que ce contrat a au moins une apparence d'électoralisme.

Le directeur de campagne de Mme Young, Lois Johnson, a affirmé qu'étant donné que les élections étaient ensuite prévues pour l'automne 2009, on ne pouvait s'attendre à ce que Mme Young cesse toutes ses activités professionnelles entre-temps.

Dans un communiqué transmis hier, la femme de 48 ans a fait valoir que sa firme existe depuis 15 ans et qu'elle a obtenu des contrats de gouvernements de toutes les couleurs politiques.

Mais M. Dosanjh s'est demandé comment la ministre de l'Immigration, Diane Finley, avait pu approuver l'attribution d'un contrat substantiel à une candidate conservatrice alors que des élections pouvaient être déclenchées à tout moment.

Le député libéral sortant pense que M. Harper devait fournir des explications claires sur les circonstances de l'obtention de ce contrat afin de rassurer les Canadiens.

Mme Young a pris congé de sa firme de consultants pour la durée de la campagne électorale.

À voir en vidéo