Dion promet 575 millions pour l'efficacité énergétique

Burnaby — Les libéraux ont promis vendredi d'investir près de 600 millions de dollars en quatre ans pour aider les ménages à réduire leur consommation d'énergie en rénovant leur maison.

Le chef Stéphane Dion en a fait l'annonce dans une coopérative d'habitation écologique de la Colombie-Britannique, une province où son parti espère faire des gains le 14 octobre prochain.

Dans le cadre de leur Tournant vert, les libéraux offriraient un crédit d'impôt de 10 000 $ aux propriétaires désirant mieux isoler leur résidence ou en changer les fenêtres. Cette mesure coûterait au trésor public quelque 300 millions.

Les citoyens prêts à faire de plus gros travaux, comme installer des mini-éoliennes ou un système de géothermie, pourraient par ailleurs bénéficier d'une «hypothèque verte» sans intérêt, d'un montant maximal de 10 000 $.

Un gouvernement Dion créerait par ailleurs un fonds pour la rénovation de logements modestes, en collaboration avec les provinces et les municipalités. Ce fonds serait doté de 140 millions et subventionnerait des projets dans les coopératives et les HLM, entre autres.

L'annonce de Stéphane Dion était prévue de longue date, mais la montée en flèche des prix de l'essence a permis au chef libéral de présenter son plan vert comme une solution à long terme à la hausse du prix de l'énergie.

D'après lui, les Canadiens pourraient réduire leur consommation d'énergie de 20 à 40 %, s'ils s'y mettaient sérieusement, avec le soutien de l'État.

Cela leur permettrait de réduire leur facture, en même temps que leur émission de gaz à effet de serre.

Depuis le début de sa campagne, il y a cinq jours, Stéphane Dion a consacré l'essentiel de son temps à vendre son Tournant vert, considéré comme le coeur de sa plateforme électorale.

Il est difficile de savoir comment son message est reçu puisqu'il s'est adressé presque exclusivement à de petits groupes de militants dans des circonscriptions sûres.

À ce jour, Stéphane Dion a annoncé pour 400 millions de baisses d'impôt ciblées pour les agriculteurs, les pêcheurs et les camionneurs, et 300 millions pour les ménages. Il a laissé entendre hier matin qu'il pourrait en annoncer 300 millions de plus d'ici la mi-octobre.

À voir en vidéo