En bref - Les questions des patrons

Si la FTQ a pris position dans la présente campagne électorale en faveur du Bloc québécois, le Conseil du patronat, lui, n'a pas l'intention de faire connaître son penchant pour un parti ou l'autre.

Mais il compte bien obtenir des réponses à cinq questions qu'il adresse aux partis politiques en présence. Comme il le fait à chaque campagne électorale, le Conseil du patronat du Québec expédiera aujourd'hui aux quatre partis politiques présents à la Chambre des communes un questionnaire, leur demandant d'expliquer leur position sur cinq questions d'intérêt pour ses membres, les employeurs. Ces cinq sujets d'intérêt sont le contrôle des dépenses publiques et la réglementation; le régime d'assurance emploi; les dispositions anti-briseurs de grève au fédéral; la fiscalité des entreprises et des particuliers; ainsi que l'assouplissement de la législation relative aux investissements étrangers. La réponse des partis politiques, résumée en moins de 15 lignes pour chacune des questions, est attendue d'ici au 1er octobre. «Nous, on a fait un travail de notre bord. On aurait eu beaucoup plus de questions que ça à leur poser [...]alors ils pourraient se forcer eux aussi un peu», a dit M. Kelly-Gagnon.

À voir en vidéo