En bref - Bernard Lord présidera une commission sur les langues officielles

L'ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick, Bernard Lord, serait nommé aujourd'hui à la tête d'une Commission sur les langues officielles nouvellement créée par le gouvernement conservateur, a appris Radio-Canada.

Datant de 2003, le plan actuel mis en place par les libéraux arrivera à échéance le 31 mars prochain. Cette stratégie quinquennale, qui prévoyait des dépenses de plus de 750 millions de dollars, avait pour objectif de veiller à ce que la dualité linguistique soit pleinement reconnue en tant qu'élément central de l'identité canadienne. Le commissaire au langues officielles, Graham Fraser, nommé à ce poste par les conservateurs, avait dénoncé les compressions budgétaires du gouvernement de Stephen Harper et déploré qu'aucun geste concret n'ait été fait concernant les langues officielles.

À voir en vidéo