En bref: Une grenade au bureau de Chrétien

Des accusations ont été déposées contre un homme de Toronto, hier, à la suite d'une alerte à la bombe survenue à l'immeuble du bureau administratif du premier ministre Jean Chrétien, mercredi après-midi.

Andrew Gray, 36 ans, a été accusé de possession d'une arme dangereuse, de méfait et de voie de fait armée. Il a été arrêté jeudi à Toronto et il a comparu en cour hier. L'homme était entré dans l'immeuble du bureau exécutif de M. Chrétien, mercredi, et y avait déposé une boîte contenant une grenade avant de s'enfuir. Un gardien a alors appelé la GRC et a ordonné l'évacuation de l'immeuble. Lorsque les experts ont examiné la boîte, ils ont réalisé que la grenade n'était pas explosive.