Le vote sur Kyoto est reporté

Ottawa - Pour répondre au désir de tous les partis d'avoir le maximum de députés présents, le vote par appel nominal sur la ratification du protocole de Kyoto n'aura pas lieu lundi mais mardi, a confirmé le leader parlementaire libéral Don Boudria.

Il n'aura finalement qu'à moitié gain de cause. Il y aura bien un vote à voix haute en soirée mais, comme cela se fait souvent, le vote enregistré aura lieu le lendemain, question en particulier de permettre aux députés des régions éloignées d'être présents. On appellera alors chaque député par son nom, ce qui permettra de savoir à quelle enseigne chacun loge.

Contrairement à ce que souhaitait le gouvernement, le Canada ne pourra pas présenter son acte officiel de ratification aux Nations unies mercredi, jour du cinquième anniversaire de la conclusion du protocole de Kyoto. La ratification relève du pouvoir exécutif, qui procède par arrêté en conseil, soit en obtenant les signatures de quelques ministres et du premier ministre.

Au bureau de M. Chrétien, on confiait hier que le premier ministre a en main les signatures nécessaires mais qu'il n'apposera pas la sienne tant que les votes de la Chambre et du Sénat ne seront pas complétés.