En photo: L'adieu aux camarades

Photo: Agence Reuters

Le caporal canadien Matthew Dicks a dû ressentir des émotions contradictoires, hier.

Celle, bien sûr, d'un soldat qui mesure la chance de s'être sorti vivant —quoique amoché — d'un violent attentat. Mais aussi celle du même homme qui doit dire adieu à des camarades qui, eux, n'ont pas survécu à l'attaque. Couché sur un lit d'hôpital, M. Dicks a ainsi assisté hier à la cérémonie soulignant le départ des cercueils d'Allen Stewart et de Patrick James Pentland, sur le tarmac de l'aéroport de Kandahar, en Afghanistan. L'attaque qui a fauché la vie des deux soldats a eu lieu mercredi, dans la région.

À voir en vidéo