Le bloquiste Michel Gauthier recruté par TQS

Le député bloquiste Michel Gauthier ne restera pas longtemps absent de l'actualité: après son retrait de la vie politique, en juin, il deviendra animateur d'une nouvelle émission d'affaires publiques à TQS l'automne prochain.

Diffusée de 12h30 à 13h30 tous les jours à compter de la fin d'août, cette émission traitera de l'ensemble des dossiers d'information, selon une formule qui reste encore à préciser.

Le 28 mars dernier, Michel Gauthier a annoncé son intention de quitter la politique pour des raisons de santé. Interrogé à propos de ses projets, il avait alors indiqué qu'il aimerait rejoindre le monde des communications.

«Deux heures après ma conférence de presse, j'avais déjà six ou sept appels de médias majeurs», a-t-il indiqué au Devoir hier.

Pourquoi avoir choisi TQS? «Je souhaitais d'abord faire de la télévision, même si je n'exclus pas la radio un jour, a-t-il dit. Et TQS était dans la ligne de pensée de ce que je veux faire. C'est un endroit où il y a une ambiance de travail formidable. Les ressources sont limitées, mais il y a un grand espace pour la créativité.»

Michel Gauthier a l'intention de s'installer à Montréal puisque l'émission sera diffusée des studios de TQS dans la métropole.

Son contrat prévoit également qu'il intervienne tous les jours dans le cadre du Grand Journal de Jean-Luc Mongrain.

«Avant de faire de la politique, j'ai été enseignant, a-t-il ajouté, et il y a une dimension pédagogique dans ce que je veux faire à la télévision.»

Michel Gauthier, connu comme étant un parlementaire redoutable, promet qu'il y aura de la «passion» dans sa prestation télévisuelle, mais «ce ne sera pas une émission où on déchirera sa chemise».

Michel Gauthier devait demeurer leader parlementaire du Bloc jusqu'en juin, à la demande de son chef, Gilles Duceppe. Mais «j'ai indiqué à Gilles que je ne pouvais pas continuer», a-t-il précisé. Le Bloc a confirmé aujourd'hui que Pierre Paquette deviendra leader parlementaire. M. Gauthier terminera la session actuelle avant de quitter officiellement la politique en juin.

À voir en vidéo