En bref - Turner s'en va chez les libéraux

L’ancien conservateur Garth Turner en compagnie de son nouveau chef, le libéral Stéphane Dion.
Photo: Agence Reuters L’ancien conservateur Garth Turner en compagnie de son nouveau chef, le libéral Stéphane Dion.

Ottawa — Le député Garth Turner, qui a été chassé du caucus conservateur l'automne dernier en raison de ses prises de position, se joint aux libéraux. M. Turner en a fait l'annonce officielle hier en fin d'après-midi lors d'une conférence de presse en compagnie du chef libéral, Stéphane Dion.

Le passage du député d'un parti à l'autre ne modifiera pas l'équilibre du pouvoir au Parlement, où le gouvernement minoritaire du premier ministre Stephen Harper peut contrôler la Chambre des communes avec le soutien de n'importe quel des trois partis de l'opposition. Le passage de M. Turner dans les rangs libéraux devrait cependant accentuer les divisions partisanes aux Communes. L'ancien chroniqueur, conseiller en placements et ministre du cabinet conservateur, s'était mis à dos ses collègues peu après les élections fédérales de janvier 2006. Il avait fortement critiqué la décision de M. Harper d'accueillir au sein de son gouvernement minoritaire le libéral David Emerson, fraîchement réélu.