En bref - Postes de gardien de prison supprimés : Stockwell Day nie

Ottawa — Le ministre canadien de la Sécurité publique, Stockwell Day, nie que 300 postes de gardiens de prison seraient supprimés d'ici 2009.

Dans un communiqué, le ministre dément l'allégation du président du Syndicat des agents correctionnels du Canada, Sylvain Martel, disant qu'Ottawa a l'intention de réduire le nombre de gardiens dans les prisons fédérales de 5 %. Stockwell Day convient que les agents sont parfois réaffectés afin de répondre aux besoins particuliers en matière de sécurité, mais il assure qu'aucun emploi n'a été ou ne sera perdu au cours de ce processus. Le ministre affirme que la priorité absolue du gouvernement est de protéger les Canadiens, précisant que ce principe continuera d'orienter et d'inspirer les politiques ainsi que les pratiques du Service correctionnel du Canada.