En bref - Lutte contre l'itinérance

Le gouvernement du Canada a dévoilé hier les grandes lignes de sa «Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance», un programme doté d'une enveloppe globale de 526 millions $ et qui mise surtout sur la question du logement pour lutter contre ce fléau social.

Le fédéral consacrera ainsi 256 millions pour prolonger les programmes de rénovation de la Société canadienne d'hypothèques et de logement. Une autre enveloppe de 270 millions servira à financer pendant deux ans l'Initiative des partenariats de lutte contre l'itinérance, qui vient remplacer l'Initiative de partenariats en action communautaire. Il s'agit du même montant que sous les libéraux. Les regroupements qui viennent en aide aux sans-abri craignent cependant que les nouvelles priorités du fédéral délaisse l'intervention directe auprès des personnes qui se retrouvent dans la rue ou dans des refuges. Selon le Réseau solidarité itinérance du Québec, le fait que le nouveau programme s'oriente vers le logement de transition et l'emploi laisse craindre un changement des critères d'admissibilité aux groupes qui offrent d'autres formes de soutien aux sans-abri, une intervention encore indispensable.