Harper rencontrera Hu Jintao

Hanoi, Vietnam — Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, pourrait finalement rencontrer le président chinois, Hu Jintao, dans le cadre du Forum économique Asie-Pacifique, au Vietnam.

M. Harper et sa femme Maureen sont arrivés à Hanoï hier, où ils ont été accueillis par le ministre vietnamien de l'Éducation et de la Formation, Nguyen Thien Nhan.

Une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Jiang Yu, a déclaré que M. Hu est prêt à rencontrer M. Harper, même s'il rejette toute critique de la situation des droits de la personne sur son territoire.

Le Canada affirme que la Chine avait retiré son offre d'une rencontre entre les deux leaders, une version contestée par Pékin.

À bord de l'avion qui les menait au Vietnam, M. Harper a expliqué aux journalistes que, selon lui, Pékin avait décidé d'annuler la rencontre en raison de sa déclaration de la veille, selon laquelle le Canada n'abandonnerait pas les valeurs qui lui sont chères, notamment les droits de la personne, pour obtenir des faveurs commerciales ou des investissements en Chine.

La décision chinoise d'aller de l'avant avec une rencontre entre MM. Harper et Hu a pris les responsables canadiens par surprise, puisqu'ils avaient apparemment été informés avant leur départ du Canada qu'elle n'aurait pas lieu.