En bref - Incorrigible

Edmonton — Le premier ministre de l'Alberta, Ralph Klein, ne compte pas s'excuser pour ses remarques acerbes qu'il a faites dernièrement à l'endroit d'autres politiciens, à quelques semaines de prendre sa retraite de la vie politique.

Lundi dernier, lors de l'émission Rick Mercer Report, il a déclaré que le prétendant à la direction du Parti libéral Bob Rae était politiquement stupide. Puis, mardi, lors d'un bien-cuit à Calgary, il a fait une blague à caractère sexuel au sujet de la députée libérale Belinda Stronach, disant qu'elle n'avait jamais rien eu de conservateur en elle, à part peut-être une exception, en référence à Peter McKay, avec qui elle a eu une relation avant de changer d'allégeance politique. Si la salle a bien ri, certains des invités ont été agacés par cette remarque. «C'était une blague, a déclaré M. Klein hier. Je ne m'excuserai pas. J'ai approuvé ce texte. Je trouvais que c'était une bonne blague.»