Radio-Canada réfléchit à l'avenir de sa tour symbolique

Ancrée dans l'Est de Montréal depuis 35 ans, la Société Radio-Canada entreprend une réflexion sur la modernisation de ses installations qui pourrait mener à un changement de vocation de la tour symbolique, à la vente d'une partie du vaste terrain ou même à un déménagement. Rien n'est exclu.

Pour mener à bien ce «projet de longue haleine», Radio-Canada a annoncé hier qu'elle tiendra dès cet automne des consultations d'abord auprès de son personnel puis des citoyens du quartier, des groupes et organismes sociaux ainsi que des experts du marché immobilier. Ce n'est qu'au terme de cette démarche, qui prend plutôt l'allure d'une cueillette d'informations puisque aucun concept ne sera présenté, que les scénarios privilégiés seront connus.

Mais des hypothèses ont toutefois récemment été examinées, comme le révélait Le Devoir le printemps dernier, dont la conversion de la tour en condos de luxe. D'ailleurs, la firme d'architecture et d'urbanisme Daoust Lestage a déjà été mise à contribution. Elle a produit une étude préliminaire de volumétrie.

À Radio-Canada, on indiquait hier que cette modernisation est rendue nécessaire compte tenu de l'état de la maison de Radio-Canada qui ne répond plus aux normes du bâtiment. La fenestration occasionne des problèmes d'humidité, les toitures de la tour et de l'esplanade sont à refaire et certaines installations électro-mécaniques sont désuètes.

Mais il faut aussi «permettre à Radio-Canada de remplir sa mission de diffuseur public au XXIe siècle» et donc prévoir les besoins futurs, a indiqué le directeur des relations publiques, Marc Pichette.

Les solutions devront être financées «sans l'apport de fonds public et sans puiser dans les budgets destinés à la programmation», a-t-on précisé. Radio-Canada dit s'inspirer des projets que la société d'État a réalisé ailleurs au Canada. L'exercice de consultation n'est pas étranger à l'échec du projet immobilier que Radio-Canada avait proposé en 2003 sur son stationnement.

Construite au coût de 73 millions, la maison de Radio-Canada a été inaugurée officiellement en décembre 1973. Mais dès 1971, le personnel administratif s'y est installé. Jusque-là, les employés de Radio-Canada étaient dispersés dans 22 immeubles à travers Montréal.