Rectificatifs

Il aurait fallu lire, dans le texte intitulé «Les unions municipales demandent de baisser le plafond de la taxe scolaire» publié mercredi, qu'un expert indépendant mandaté par le ministère de l'Éducation évalue le scénario d'une hausse du taux de la taxe scolaire de 0,35 $ à 0,50 $ pour chaque tranche de 100 $ de valeur foncière.

Ce scénario n'est cependant pas à l'étude à la table réunissant les représentants du ministère et des commissions scolaires, qui devrait formuler cet automne des recommandations pour atténuer le choc foncier. L'expert indépendant qui travaille sur différents scénarios liés au financement de l'éducation livrera quant à lui son rapport au printemps 2007.

***

C'est bien Carole Théberge, ministre de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine, qui apparaissait sur notre photo publiée en page A 4 de notre édition de jeudi et non la députée péquiste Diane Lemieux, comme nous l'avons écrit par erreur.