Une pétition contre la pollution lumineuse déposée à l’Assemblée nationale

Nancy Guillemette a déposé la pétition.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Nancy Guillemette a déposé la pétition.

L’épisode de pollution lumineuse causé par les Serres Toundra cet hiver à Saint-Félicien continue de faire des vagues. Une pétition a été déposée à l’Assemblée nationale mercredi pour demander au gouvernement de légiférer afin d’éviter qu’un tel événement se reproduise.

En janvier dernier, l’ouverture d’une nouvelle serre de concombres a fait apparaître un immense halo nocturne dans le ciel du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Un satellite a alors enregistré des intensités lumineuses « 100 fois plus fortes au-dessus des Serres Toundra que celles mesurées au centre-ville de Montréal », peut-on lire dans la pétition déposée mercredi par la députée caquiste de Roberval, Nancy Guillemette.

L’entreprise a depuis mis en fonction des panneaux opaques, une mesure qui a beaucoup atténué la pollution lumineuse. Mais plusieurs résidents des environs souhaitent maintenant qu’une loi prévienne de futurs épisodes.

« Nous demandons que le gouvernement légifère sur la pollution lumineuse en s’inspirant de la réglementation adoptée par les MRC du Granit, Haut-Saint-François et Sherbrooke », peut-on lire dans le document. Ces trois territoires sont tous situés sur celui de la Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic. La MRC du Granit a notamment adopté un règlement de contrôle intérimaire sur la protection du ciel étoilé, tandis qu’à Sherbrooke, des chercheurs s’affairent à réduire la pollution lumineuse grâce à diverses initiatives.


Une version précédente de ce texte, qui plaçait les Serres Toundra à Roberval, a été corrigée. Elles sont à Saint-Félicien.

À voir en vidéo