Projet Montréal promet des stationnements gratuits et plus d’espaces verts au centre-ville

Valérie Plante a par ailleurs promis de bonifier le verdissement du centre-ville par le biais de la création de nouvelles places publiques et parcs.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Valérie Plante a par ailleurs promis de bonifier le verdissement du centre-ville par le biais de la création de nouvelles places publiques et parcs.

La cheffe de Projet Montréal, Valérie Plante, promet de permettre aux automobilistes de se stationner gratuitement au centre-ville pendant le temps des Fêtes et d’accélérer les chantiers en cours dans le secteur, en plus d’augmenter le nombre d’espaces verts au coeur de la métropole.

Ce sont là quelques-uns des engagements énumérés mardi matin par la mairesse de Montréal et candidate à sa réélection, concernant le développement du centre-ville de la métropole, dont l’économie a été durement éprouvée par la pandémie de COVID-19.

« Montréal a la meilleure reprise économique au pays et la deuxième meilleure reprise en Amérique du Nord », a d’emblée fait valoir Mme Plante, lors d’une conférence de presse tenue dans la partie nord du square Victoria, en présence de cinq des candidats de sa formation. « Aujourd’hui, on vous parle de la prochaine étape » pour assurer le développement du centre-ville à plus long terme, a-t-elle enchaîné.

À cette fin, Projet Montréal promet le retour en décembre du stationnement gratuit sur rue au centre-ville les soirs et les fins de semaine pendant le mois de décembre. Le parti propose donc de pérenniser une mesure mise en place exceptionnellement l’an dernier, dans le contexte de la pandémie, même si cela risque de lui faire perdre de précieux revenus qu’elle tire annuellement des parcomètres. La mairesse a toutefois rappelé que les Montréalais devraient selon elle privilégier le transport en commun, très accessible au centre-ville, où Mme Plante souhaite d’ailleurs créer à terme une zone zéro émission.

Projet Montréal s’engage également à permettre à un plus grand nombre de chantiers, relevant des secteurs privé et public, de se poursuivre 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 afin d’accélérer leur réalisation. Présent aux côtés de Mme Plante, le responsable du développement économique au comité exécutif, Luc Rabouin, a toutefois assuré que des chantiers nocturnes ne seront permis que dans certains secteurs spécifiques du centre-ville, où ceux-ci ne risquent pas de perturber le voisinage. Les normes en matière d’habillage et de signalisation des chantiers de la Ville seront aussi élargies au secteur privé afin de limiter les répercussions visuelles de ceux-ci dans le paysage du centre-ville.

Valérie Plante a par ailleurs promis de bonifier le verdissement du centre-ville par le biais de la création de nouvelles places publiques et parcs. Plusieurs aménagements au centre-ville totalisant un investissement anticipé de un milliard de dollars sont d’ailleurs prévus au centre-ville de Montréal dans les prochaines années. Une nouvelle place publique est notamment en construction au square Phillips, devant laquelle la rue Sainte-Catherine a été réaménagée, tandis que l’avenue McGill College sera verdie et transformée en une grande place piétonne.

« L’expérience client, elle ne commence pas dans le magasin, elle commence sur le trottoir. Donc, il faut créer une plus value. Il faut rendre ça intéressant » de se balader au centre-ville, a insisté Mme Plante. Cette dernière promet d’ailleurs que des milliers d’arbres seront plantés au centre-ville dans les prochaines années, en concordance avec le Plan climat de la Ville.

Le parti promet d’autre part de faciliter la conversion de bureaux vacants dans des tours vieillissantes en logements, de même qu’en espaces plus adaptés aux besoins des petites et moyennes entreprises.

Plus de détails suivront.

À voir en vidéo