Les Québécois vivant près de la frontière pourront entrer au Nouveau-Brunswick

Le premier ministre néo-brunswickois, Blaine Higgs
Photo: Kevin Bisset La Presse canadienne Le premier ministre néo-brunswickois, Blaine Higgs

Le Nouveau-Brunswick assouplira à partir de samedi les restrictions de voyage pour les résidants des communautés frontalières du Québec.

Le premier ministre Blaine Higgs a déclaré jeudi que ces résidants frontaliers seront autorisés à entrer au Nouveau-Brunswick sans avoir à s’isoler pendant 14 jours, mais seulement pour une journée à la fois, et seulement s’ils s’inscrivent à l’avance.

Il a souligné que le changement ne s’appliquait pas aux résidants du reste du Québec.

M. Higgs a affirmé qu’il s’agissait d’une « petite nouvelle étape » dans l’assouplissement des restrictions de voyage, mais a rappelé que les premiers ministres des provinces de l’Atlantique n’étaient pas encore prêts à ouvrir leur région aux visiteurs du reste du Canada.

D’autres détails suivront.

À voir en vidéo