Traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout: des indemnisations et un nouveau bateau

La desserte devait normalement être offerte par le <em>NM F.A.-Gauthier</em>, traversier qui cumule les problèmes et les bris depuis son acquisition par la STQ.
Photo: STQ La desserte devait normalement être offerte par le NM F.A.-Gauthier, traversier qui cumule les problèmes et les bris depuis son acquisition par la STQ.

La Société des traversiers du Québec (STQ) a annoncé mercredi qu’elle allait indemniser certaines entreprises ayant subi les conséquences des interruptions de service entre Matane et la Côte-Nord ces dernières semaines.

Le p.-d.g. François Bertrand en a fait l’annonce lors d’une allocution à Matane diffusée sur le réseau RDI. Il s’est engagé à verser des « compensations pour certains clients » et a promis d’en préciser les modalités au cours des « prochains jours ».

Il a aussi annoncé que la STQ avait dû faire l’acquisition d’un nouveau bateau au coût de 2,12 millions de dollars pour assurer le maintien du service à Matane à compter de février.

Un nouveau bateau construit en 1970

La desserte devait normalement être offerte par le F.A.-Gauthier, traversier qui cumule les problèmes et les bris depuis son acquisition par la STQ.

Pour maintenir le service, la STQ l’avait remplacé récemment par le CTMA Vacancier, mais ce dernier doit regagner les Îles-de-la-Madeleine au début du mois de février.

Le bateau acquis par la STQ, le NM Apollo, a été acquis auprès de la compagnie Labrador Marine et assurait auparavant la liaison St-Barbe (Terre-Neuve) — Blanc-Sablon.

Construit en 1970, ce bateau est plus petit que le F.A.-Gauthier et ne peut transporter que 240 personnes et 80 véhicules à la fois.

Le p.-d.g. de la STQ, a expliqué qu’il aurait préféré louer un bateau plutôt que d’en acheter un, mais qu’« aucune option » ne se manifestait à court terme. Il prévoit déjà revendre le NM Apollo « quand ses services ne seront plus requis. »