Longueuil se prépare à un déversement d’eaux usées dans le fleuve

En 2015, le déversement d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent à Montréal avait fait couler beaucoup d'encre. 
Photo: Olivier Zuida Le Devoir En 2015, le déversement d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent à Montréal avait fait couler beaucoup d'encre. 

La Ville de Longueuil procédera dans deux semaines au déversement de millions de litres d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent afin de réaliser des travaux dans son réseau, selon les informations obtenues par Le Devoir.

Ce déversement n’est pas sans rappeler celui qu’avait réalisé la Ville de Montréal en 2015, mais il sera de moindre ampleur. La quantité d’eaux usées qui doit être rejetée dans le fleuve sera d’environ 150 millions de litres, soit 3 % des 4,9 milliards de litres déversés par la Ville de Montréal il y a trois ans.

Longueuil doit procéder à des travaux sur une conduite d’eaux usées de son usine d’épuration. Le déversement doit commencer dans deux semaines et se déroulera sur une période d’une semaine.

La Ville de Longueuil a invité les représentants des médias à participer à une rencontre technique jeudi afin d’expliquer les détails de l’opération.

En 2015, le déversement d’eaux usées à Montréal avait donné lieu à un important cafouillage en matière de communications. Mais son impact sur la qualité de l’eau du fleuve avait été limité, avait conclu la Ville de Montréal à la lumière d’analyses bactériologiques et physico-chimiques effectuées pendant et après l’opération.

En février dernier, la Ville de Québec avait déversé 46 millions de litres d’eaux usées afin de réaliser des travaux d’entretien à un poste de pompage.